Dolores Claiborne de Stephen King

Publié le par Véra Brieuc

Dolores Claiborne de Stephen King

"De son propre aveu, Dolores Claiborne n'est qu'une vieille garce : mauvais caractère, mauvaise langue, mauvaise vie.

A little Tall, on ne sait toujours pas exactement ce qui s'est passé il y a trente ans, et si l'accident qui, le jour de l'éclipse, a coûté la vie au mari de Dolores Claiborne était vraiment un accident... Aujourd'hui, la vieille femme indigne est à nouveau soupçonnée : la riche et sénile Véra Donovan, dont elle est la gouvernante depuis des décennies, vient d'être découverte morte dans sa demeure. Seul témoin et seule héritière, Dolores fait figure de coupable idéale. Elle n'a désormais plus le choix : elle doit passer aux aveux. Raconter les étranges phobies qui habitaient sa maîtresse, se souvenir de l'horreur qu'elle vécut il y a trente ans. Dire toute la vérité : une vérité terrifiante."

Ce livre a été classé dans la catégorie terreur. Pour moi, il fait beaucoup moins "peur" que level 26 ou millénium. Néanmoins, je l'ai trouvé sympathique. Il est un peu long au début.

En effet, au début il s'agit surtout de son rôle de gouvernante et de sa relation avec Véra Donovan.

En revanche, quand on s'accroche et que Dolores Claiborne commence à raconter sa vie de famille avec son mari et ses enfants, on s'attache réellement à son personnage. On commence à mieux comprendre toute son histoire et le lien envers Mme Donovan devient beaucoup plus clair.

Publié dans Suspense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article