Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

Publié le par Véra Brieuc

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

"Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.

Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l'auteur de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.

Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d'une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.

Huit ans après le Drame, c'est l'histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu'en février 2012, il quitte l'hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s'atteler à son prochain roman.

Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu'il éprouva jadis pour cette famille de l'Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s'effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu'est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ? "

Ce livre est rempli de suspens. Il y a un avant le drame et un après. Il est très agréable à lire. L'auteur passe avec beaucoup de subtilité entre le passé et le présent. Il jongle aussi sur l'histoire et les sentiments des cousins de Marcus, le personnage central. Celui-ci vit mal la séparation avec ses "frères de sang". Joël Dickers écrit avec brio la différence entre le ressenti de son protagoniste et les faits réels. Mais cela a une fin très claire : le "drame" que l'on découvre vraiment à la fin.

C'est un livre addictif : difficile de s'arrêter de le refermer une fois qu'on a lu les premières pages.

Publié dans Suspense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article