Ni d'Eve ni d'Adam d'Amélie Nothomb

Publié le par Vera Brieuc

Ni d'Eve ni d'Adam d'Amélie Nothomb

"Stupeur et tremblements" pourrait donner l'impression qu'au Japon, à l'âge adulte, j'ai seulement été la plus désastreuse des employés. "Ni d'Ève ni d'Adam" révèlera qu'à la même époque et dans le même lieu, j'ai aussi été la fiancée d'un Tokyoïte très singulier. (A. N.)
Une initiation amoureuse et culturelle, drôle, savoureuse, insolite et instructive (si les codes de la société japonaise demeurent souvent impénétrables, l'étranger qu'est l'Occidental est aussi source de quiproquos et de malentendus...). "

Ce résumé ne va pas beaucoup vous aider pour cerner ce roman. Je vais essayer de vous aider un petit peu...Enfin j'espère.

En histoire de fond, nous avons la relation de l'auteure avec un japonais Rinri. De professeur à relation amoureuse, il n'y a qu'un pas. Mais ce n'est pas cela le plus important. A travers cette relation, on voyage au japon sans bouger de chez soi. C'est plutôt agréable surtout que la visite est complète. On y trouve la culture du Japon avec les relations à la famille et les différentes coutumes mais aussi les côtés un peu plus dur comme la pression de la réussite sur l'enfant dès son plus jeune âge.

On rêve devant les paysages, les montagnes qui ont l'air magiques et majestueuses.

Bref, j'ai apprécié ce livre non pas pour l'histoire, mais pour l'ouverture d'esprit qu'il peut apporter aux lecteurs. Il est frais et il vous sera difficile de relever votre tête tant que vous n'aurait pas lu les dernières lignes.

Publié dans Détente, Insolite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article