La dernière trace de Charlotte Link

Publié le par Vera Brieuc

La dernière trace de Charlotte Link

"10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard.

Alors que la jeune provinciale s'apprête à passer la nuit dans une salle d'embarquement, un aimable Londonien propose de l'héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus.
Cinq ans plus tard, Rosanna doit écrire une série d'articles sur les disparitions inexpliquées pour un magazine. L'occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine. La journaliste est loin de se douter qu'en s'engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort..."

J'avais lu et entendu beaucoup de très bonnes critiques sur ce roman et sur l'écriture très agréable et presque envoûtante de Charlotte Link.

C'est vrai qu'elle arrive à jongler entre le calme et l'action de manière simple et limpide. Comme dans la plupart des thrillers, elle nous présente plusieurs tableaux avec des personnages très bien décrits et très éloignés les uns des autres.

Ce qui m'a le plus surpris, c'est l'adresse avec laquelle elle arrive à nous faire comprendre avec qui et où on se retrouve. On comprend directement où on est. Pour cela, franchement bravo.

Bien sûr, à la fin, le mystère est résolu et tous les personnages sont "rassemblés" devant la vérité (que vous découvrirez à votre tour si vous lisez le livre ;)).

Par contre, la fin m'a juste déçue. Pour le coup, je m'attendais à tout sauf à cela. Après cela n'enlève rien au plaisir de l'histoire mais il me manquait un petite dose de piment.

Publié dans Suspense, Policier

Commenter cet article