Saratoga Woods d'Elizabeth George

Publié le par Vera Brieuc

"Depuis toute petite, Hannah Armstrong entend des murmures. Ils sont en fait des bribes de pensées des gens se tenant près d’elle. Un jour, elle surprend le monologue intérieur de son beau-père et comprend qu’il vient d’assassiner son associé. Dès lors, sa mère, Laurel, la pousse à fuir. Elle l’envoie sous la nouvelle identité de Rebecca Dolores King sur l’île de Whitbey, où une vieille amie doit la recueillir.

Mais, quand elle arrive, l’amie en question est morte et le téléphone portable de Becca, son seul lien avec sa mère, ne passe nulle part. Plus seule que jamais, Becca fait pourtant des rencontres décisives : Seth, garçon à la mauvaise réputation, Debbie, gérante d’un motel décrépi, et Derric, star de son nouveau lycée, qui la prend sous son aile. Alors que Becca pense être à l’abri, la jeune fille comprend que ses nouveaux « amis » lui cachent des choses et que cette île n’a rien de paisible…"

Grosse déception.

La quatrième de couverture laissait pourtant présager un bon moment. C'est vrai, l'idée de base est idéale : une ado, qui à cause de ses pouvoirs, doit se cacher et se retrouve seule sur une île qui regorge de mystères. Bien sûr, tout cela sans qu'elle puisse dévoiler sa véritable identité quoiqu'il arrive.

Pourtant, une fois le trame posée, j'ai trouvé le roman linéaire et plat malgré les mystères de l'île. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire. Certains passages étaient beaucoup trop longs au détriment d'autres qui, je pense, auraient pu être un peu plus développés.

La fin montre bien qu'il y a une suite même si j'ai vraiment eu l'impression d'"être roulé". 

Après, certains lecteurs ont adorés ce roman donc à vous de voir ;).

Publié dans Suspense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article