Carnages de Maxime Chattam

Publié le par Vera Brieuc

"Harlem Est. 18 novembre, 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l'entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer...
Quand l'inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c'est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L'affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d'autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. 
Toujours."

Tout d'abord, ne soyez pas surpris si vous achetez ce roman, il est très court. Maxime chattam nous a habitué a des romans plus long mais cela n'enlève rien à son écriture inimitable que l'on retrouve de nouveau.

J'aurais aimé qu'il soit plus long pour profiter un peu plus de sa plume mais ce serait mentir de dire qu'il nous laisse un sentiment d'inachevé. 

On suit l'inspecteur Lamar à travers une enquête concernant des fusillades dans des lycées avec un mode opératoire identique. J'ai vraiment eu l'impression de regarder un épisode de série policière (en mode les experts ;)).

Dès la lecture de la première page, il y a juste à se laisser guider jusqu'à la fin. Le dénouement est surprenant même si c' est malheureusement plus que réaliste. 

Bref, c'est un roman qui se lit vite mais qui vaut le détour.

 

 

Publié dans Suspense, Policier

Commenter cet article