No et moi de Delphine de Vigan

Publié le par Vera Brieuc

"Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semble qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiple les expériences domestiques et les théories fantaisistes. 

Jusqu’au jour ou elle rencontre No, une jeune fille a peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigue, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.

Mais nul n’est à l’ abri."

Ce roman avait été un coup de coeur pour la personne qui me l'a donné (J'en profite pour la remercier énormément;)).

Même si ça n'a pas été pur moi une révélation, il fait parti des romans à lire. Delphine de Vigan nous invite à suivre l'aventure d'une ado précoce à la vie familiale compliquée et d'une jeune fille sans abri. Malgré la difficulté du sujet, il est traité avec subtilité. Le talent de pouvoir poser les bons mots aux bons endroits. Véritable talent !

En dehors de l'écriture simple et efficace, j'ai particulièrement aimé le regard de Lou sur la vie. Il n'y a pas de barrières. Dans son état d'esprit, elle considère que si l'homme peut aller dans l'espace, pourquoi ne peut il pas aider une personne qu'il croise tous les jours. 

Pour éviter toute méprise, je préfère préciser. Ce n'est pas un livre moralisateur, mais simplement un bon moment à passer à travers ses pages qui peuvent aussi bien toucher les adultes que les ados.

Publié dans Détente, Emotion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article