La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend

Publié le par Vera Brieuc

"Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l’université, Eva se met au lit… et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l’entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler : « Stop ! Je veux descendre ! » Voilà enfin l’occasion.

Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner ? Eva ne cherche qu’à attirer l’attention, prétend-il. Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d’Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l’homme à tout faire, lui apporte du thé, des toasts, et une sollicitude inattendue. Depuis son étrange prison, Eva va-t-elle trouver (enfin) le sens de la vie ?"
 
Dès que je l'ai vu, le titre m'a appelé. Qui ne rêve pas de pouvoir mettre tout de côté, toutes les tâches de la vie quotidienne, pour se retrouver soi. 
Voilà donc ce que fait Eva, au grand désarroi de son entourage mais malgré tout pour le plus grand bonheur d'autres.
Le personnage d'Eva est très attachant. J'ai moins accroché avec tous les personnages à côté. Il y a pas mal de longueurs et certains passages un peu trop stéréotypé . L'écriture donne envie de s'y accrocher malgré tout. Je le classerai dans la catégorie petits romans de plage, que l'on lit pour décompresser.
 

Publié dans Détente

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article