Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 à table 2016

Publié le par Vera Brieuc

13 à table 2016

"Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris cette année encore leur plus belle plume pour vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d'un thème : frère et sœur. Ceux qui s'aiment, ceux qui se détestent... Souvenirs d'enfance, vie commune, haine larvée ou avouée, à chacun sa recette. Douze fratries à découvrir sans modération. Françoise Bourdin – Michel Bussi – Maxime Chattam – Stéphane De Groodt – François d'Epenoux – Karine Giébel – Douglas Kennedy – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Nadine Monfils – Romain Puértolas – Bernard Werber"

En plus d'apporter un soutien aux restos du cœur, ce livre contient 12 histoires dans lesquelles les auteurs ont romancés des relations entre frères et sœurs.

C'est incroyable de se dire que sur un même thème on puisse faire des récits si différents. On retrouve les particularités de chaque auteur.

Gros coup de coeur pour les nouvelles de Bussi et de Chatam. J'ai vraiment regretté que leurs histoires ne soient pas plus longues.

Les autres récits sont aussi interessants : On y retrouve de la solidarité, la difficulté de grandir en gardant son âme d'enfant, le mariage imposé, etc...

Bref, chaque lecteur peut s'y retrouver.

En plus, cela m'a permit de découvrir des auteurs que vous découvrirez peut-être dans d'autres articles.

J'allais oublié : ce livre est génial car si vous avez des trajets courts pour aller travailler, vous avez le temps de finir l'histoire que vous êtes en train de lire sans avoir besoin de s'arrêter en plein milieu. Pas mal non ?

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d'Eric-Emmanuel Schmitt

Publié le par Vera Brieuc

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d'Eric-Emmanuel Schmitt

"A treize ans, Momo se retrouve livré à lui-même.

Il a un ami, un seul, Monsieur Ibrahim, l'épicier arabe de la rue bleue.

Mais les apparences sont trompeuses :

La rue Bleue n'est pas bleue.

L'Arabe n'est pas arabe.

Et la vie n'est pas forcément triste."

Belle utopie, certes mais, qu'est que cela fait du bien de se plonger dans un livre dans lequel les apparences sont trompeuses, les jugements absents et les erreurs des atouts pour avancer.

C'est étrange de parler d'un livre comme cela mais j'ai trouvé ce livre délicieux. On se doute de la fin mais ce n'est pas le plus important dans ce roman.

Il peut aussi bien être lu par des pré-ados que par des adultes.

Par contre, il se lit très vite.

Bref, c'est un livre à partager, rempli d'énergies positives.

Publié dans Emotion, Détente

Partager cet article

Repost 0

La vie en mieux d'Anna Gavalda

Publié le par Véra Brieuc

La vie en mieux d'Anna Gavalda

"Deux histoires. Deux histoires de jeunes gens de notre temps, repus, mais affamés, polis, mais enragés, qui préfèrent encore prendre le risque de se tromper de vie plutôt que de n'en vivre aucune. "

Anna Gavalda nous raconte dans ce roman deux morceaux de vie. Nous retrouvons donc Mathilde et Yann.

Je trouve que ces deux personnages se ressemblent : ils sont jeunes, se laissent porter par la vie et le train-train quotidien, jusqu'à ce que...

C'est là que les histoires prennent des chemins différents.

Je trouve ce roman un peu surprenant. Je m'explique : les deux histoires sont sympas et simples à lire. C'est peut-être étrange mais le plus important n'est pas là. J'ai le sentiment d'être resté sur ma faim. J'aurais aimé que les personnages soient plus développés, plus romancés.

Par contre, j'ai adoré les deux maximes sur lesquelles sont basées les deux histoires :

"Si tu tiens vraiment à quelques choses dans la vie, fais ce qu'il faut pour ne pas les perdre."

"On peut rater sa vie par politesse."

Si ces proverbes vous interpellent , vous savez ce qu'il vous reste à faire. ;)

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Une putain d'histoire de Bernard Minier

Publié le par Véra Brieuc

Une putain d'histoire de Bernard Minier

"Une île boisée au large de Seattle...
" Au commencement est la peur.
La peur de se noyer.
La peur des autres,
ceux qui me détestent,
ceux qui veulent ma peau.
Autant vous le dire tout de suite :
Ce n'est pas une histoire banale.
Ça non. c'est une putain d'histoire.
Ouais, une putain d'histoire... "

Un thriller implacable"

Excellent, honnêtement je l'ai vraiment trouvé génial.

Imaginez vous, ado, habitant sur une île où tout le monde se connaît. Le lendemain, votre amie est découverte morte sur la plage. Le jeune homme, Henry, décide de mener l'enquête avec sa bande d'amis. Ils découvrent les secrets les plus enfouis des habitants de l'île. Au cours de leur enquête, ils découvrent que quelqu'un les fait chanter.

Est-ce que le corbeau et le tueur ne font qu'un ?

La police suspecte Henry et retrace les derniers instants de la jeune fille, Naomi.

Mais, le roman ne s'arrête pas là : le jeune homme commence a se poser des questions sur les deux femmes qui l'ont adopté. Qui sont-elles ? Qui est-il ?

Par dessus tout, on retrouve tous les petits plus d'un bon thriller avec une grande dose de suspens, une intrigue surprenante, agrémenté de poursuite et un final époustouflant.

Je suis loin d'avoir tout dit mais j'ai peur d'en dire trop, donc je préfère m'arrêter là pour l'histoire générale.

En commençant ce livre, je me suis dit qu'il était sympa à lire. Un peu long au début, le temps de découvrir l'ambiance de l'île et ses habitants. Mais quand j'avais mes repères, j'ai pu suivre l'avancée des personnages avec plaisir même s'il y avait, à mon avis, certaines longueurs.

En revanche j'ai ressenti le final comme un vrai coup de théatre.

C'est vraiment un thriller implacable...

Publié dans Suspense, Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0