Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le noël d'Hercule Poirot d'Agatha Christie

Publié le par Vera Brieuc

Le noël d'Hercule Poirot d'Agatha Christie

"Est-ce une très bonne idée de réunir, à l'occasion des fêtes de fin d'année, des enfants qui ont tous de bonnes raisons de vous haïr ? Surtout quand il s'agit de leur annoncer que vous modifiez votre testament ?
Toujours est-il que, le 24 décembre, Simeon Lee, vieillard aussi riche que cynique, est sauvagement assassiné dans sa chambre. Et voici Hercule Poirot s'interrogeant sur Alfred et sa femme, tyrannisés depuis longtemps par leur père et beau-père ; sur Harry, qui ne lui pardonne pas les humiliations que sa mère a subies ; sur Pilar, la petite-fille espagnole, devant qui le vieil homme a peut-être imprudemment étalé ses diamants...
Beaucoup de monde. Et pour finir, un coupable présent dès le début, mais bien difficile à soupçonner...
Du très grand Agatha Christie."

Si on devait définir le vrai roman policier, je citerais celui-là. Ce n'est pas une grande histoire à l'américaine mais plutôt une histoire de famille.

L'ambiance dans la demeure de Simeon Lee est remplie de non-dits et de secrets inavouables. Pendant le temps de l'enquête, on a l'impression que l'horloge se met sur pause, et surtout que chaque personnage est susceptible d'avoir assassiner le "chef" de famille.

On y retrouve le charme à l'anglaise, et on s'imagine au milieu du salon assis sur un fauteuil en dégustant un thé et en interprétant les moindres détails qui peuvent nous conduire à l'assassin.

La victime me fait beaucoup penser à Tatie Danielle au masculin. Cela rajoute du piment et une pincée d'ironie à ce roman.

J'ai aussi beaucoup aimé le final, la révélation... Mais qui a pu bien tuer ce pauvre homme ?

Hercule Poirot, la force tranquille, arrive avec brio à démasquer le coupable.

Honnêtement, j'étais à côté de la plaque (cela tombe bien, Hercule Poirot n'a pas besoin de moi). Donc, même si la fin m'a surpris, je l'ai trouvé cohérente.

Publié dans Policier

Partager cet article

Repost 0

Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupery

Publié le par Vera Brieuc

Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupery

"Une rencontre entre un homme, le narrateur, qui n’a plus le sentiment d’appartenir au monde de ses semblables, et ce petit prince qui habite seul sur sa planète, aime les couchers de soleil et n’oublie jamais une question une fois qu’il l’a posée… Conte philosophique, critique de la société, expression d’une solitude, le Petit Prince est d’abord un livre pour les enfants. Il leur ouvre des horizons, loin du conformisme des adultes."

Mon regard s'est posé sur ce livre, sur une des étagères de la bibliothèque. Ne me rappelant plus de la fin, je me suis dit pourquoi pas. Certes l'univers de cette histoire est à des années lumière des polars et de beaucoup d'autres romans mais il fait parti des classiques. Voilà, tout ça pour dire qu'il a ouvert la voie à d'autres livres proposés sur ce blog car il permet de créer une nouvelle catégorie : les classiques.

Si les mots sont restés les mêmes, il fait parti de ces ouvrages qui changent de sens quand on le lit à l'âge adulte. Tel un roman philosophique, il prend tout son sens par l'interprétation que le lecteur va en faire.

De mon point de vue, il parle de l'amour, de l'amitié. Mais, plus que tout, de notre vision des choses de la vie qui évolue lorsque l'on devient adulte. Le petit prince avec son regard d'enfant met en avant les contraintes de la vie d'adulte.

Par exemple : être sérieux, suivre des consignes sans se poser trop de questions (c'est comme cela c'est un fait), être admirer et apprécier des autres, etc

Le petit prince est simplement un petit garçon qui vit en essayant de faire de son mieux, en observant les choses avec le cœur. C'est beau, non ?

Pour finir, je ne me rappelais pas que ce livre parlait aussi de la mort, et plutôt comme quelque chose de normal, comme une délivrance.

Belle redécouverte.

Publié dans Classique

Partager cet article

Repost 0

Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

Publié le par Vera Brieuc

Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

«En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.»

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre.
Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés?
Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.
À la fois drôle et grave, doux mélange de lumière et d’ombre,Americanah est une magnifique histoire d’amour, de soi d’abord mais également des autres, ou d’un autre. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d’immigrant, et parcourt trois continents d’un pas vif et puissant.

C'est une très belle découverte. C'est la première que je lis un livre sur les inégalités dû à la couleur de peau aussi objectif et aussi bien écrit.

On vit la vie d'Ifemelu (surtout) et d'Obinze, deux étudiants nigérians qui souhaitent partir aux Etats-Unis et en Angleterre pour faire des études ce qui leur donnerait une meilleure position sociale.

On suit surtout Ifemelu, qui n'a pas la langue dans sa poche. Elle a un avis bien tranché sur la vie et sur ce qui se passe autour d'elle. Elle débarque donc aux Etats Unis et commence alors à ce moment là à se sentir noire. En effet, on se rend compte de sa différence que lorsque l'on est entouré de personne différente. Elle raconte donc son parcours et voilà le lecteur embarqué dans sa vie où son franc parler est un véritable trésor. Elle ose dire les choses.

Ses galères pour trouver du travail sans avoir de carte verte ainsi que la quête de repère. Elle balance entre la culture américaine et sa culture Nigérienne afin d’essayer de trouver sa place sans se perdre elle-même.

Ce qui est agréable, c'est que malgré le sujet un peu tabou, elle arrive à exprimer ses pensées sans limite et avec humour.

Je sais que c'est un roman et qu'il y a une part de fictif.

Cela ne m'empêche pas de me dire que des livres comme cela, il faudrait qu'il y en ai plus.

Ce livre est une pépite et il suffit d'ouvrir le livre pour s'en rendre compte.

Publié dans Détente, Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0

Les Robots de Isaac Asimov

Publié le par Jean-Louis Cardin

Les Robots de Isaac Asimov

Susan Calvin est robopsychologue à l'United States Robots, Inc. Née en 1982, elle a aujourd'hui 75 ans. Ce livre relate ses souvenirs sur l'évolution du robot dans l'histoire humaine, depuis Robbie qui, en 1996, fut vendu comme bonne d'enfants jusqu'à Byerley qui devient président de la Fédération mondiale terrestre en 2044. A travers ces récits, on voit comment le robot, d'abord esclave soumis à l'homme, parvient peu à peu à être son égal, avant de devenir son maître. Les souvenirs du Dr Calvin forment un livre au charme désuet qui fait revivre l'aube du XXIème siècle, époque où l'homme existait encore indépendamment de son compagnon de métal, le robot.

Autant vous le dire tout de suite, et comme la couverture et le titre vous l'indiquent, ceci est de la science-fiction pure et dure. Alors si rien que le fait de lire ou d'entendre les mots Science-Fiction vous donne de l’urticaire, passez votre chemin.

N'étant pas moi-même un grand fan du genre, j'ai abordé le livre avec méfiance et en même temps, confiance. Car si vous n'avez jamais lu de SF vous avez, quand même, sans doute entendu parler de Isaac Asimov, l'un des grands auteurs du genre avec les K. Dick, Bradbury, Barjavel, Herbert, Lovecraft et j'en passe.

Asimov décroche une licence en sciences (1939) avant d’obtenir une maîtrise en chimie (1941) et, finalement, un doctorat en biochimie (1948), ce qui fait de lui un scientifique accompli et une personne légitime pour nous parler de sciences.

Il ne s'agit pas là d'un roman mais plutôt d'un recueil de nouvelles ayant pour fil conducteur, le personnage principal, le Docteur Susan Calvin.

Tout d'abord, Asimov a inventé le concept des trois lois de la robotique qui, selon moi, pourrait devenir réalité si l'humanité décidait de cohabiter avec des machines.

  1. un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger ;
  2. un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;
  3. un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi

Il est également l'inventeur d'un autre concept: le cerveau positronique qui n'est que pure fiction car lorsqu’Asimov écrivit sa première histoire de robot en 1939/1940, la particule de positron venait d’être découverte, et créa, par effet de mode, le mot « positronique » qui sonnait à l’oreille par symétrie à « électronique » (cf wikipedia)

Rentrons dans le vif du sujet, Susan Calvin est interviewé par un journaliste qui lui demande de relater sa vie dévoué aux robots et cela commence donc avec le Dr Calvin dès son plus jeune âge accompagné de son robot domestique, Robbie.

L'une des nouvelles les plus intéressantes selon moi, l'auteur nous fait comprendre que nous sommes au balbutiement de la robotique et au travers du personnage de la mère nous fait part des peurs de la société vis à vis de l'intelligence artificielle.

Et cela ne va pas s'arranger au fil des nouvelles, le robot prenant de plus en plus de place dans la société, il devient pratiquement l'égal de l'homme.

Je ne vais pas vous résumer toutes les nouvelles mais certaines sont moins intéressantes que d'autres mais constituent, malgré tout, une introduction pour bien appréhender l'oeuvre "robotique" d'Isaac Asimov.

Publié dans Science-fiction

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>