Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nymphéas noirs de Michel Bussi

Publié le par Vera Brieuc

"Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé..."

Tout d'abord, merci Papa Noêl pour ce joli trésor. 

Premièrement, le décor nous fait vraiment voyager. Le roman se passe dans la ville de Giverny. Pour ceux qui ne la situent pas (je ne la connaissais pas du tout avant non plus), c'est la ville qui a inspiré Monet, et sa célèbre série de tableaux sur ... Les Nymphéas.

On a vraiment envie de connaître ce petit village qui a l'air loin de tout mais qui renferme une multitude de trésors. Mais ce n'est pas tout.

Deuxièmement. L'écriture et l'histoire nous transportent littéralement dans un univers parallèle. Pourquoi se lever du canapé pour voyager quand tourner les pages d'un livre suffit. Malgré tout, la plus grosse des surprises arrive pour moi à la fin lorsque Michel Bussi nous dévoile le dénouement de l'intrigue. 

Le petit bémol : il va être difficile de trouver un livre aussi captivant de la première à la dernière ligne. Mais promis, pour vous je vais essayer;). 

En attendant, commencez par lire celui-ci, je pense que vous ne serez pas déçu.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Napoléon Quelle Histoire Editions

Publié le par Captain Cyclope

"Napoléon est sans doute le personnage le plus célèbre de l’histoire de France. Incroyable destin que celui de ce petit corse qui, à quelques années près, naissait Italien ! Du farouche adolescent au général flamboyant, cet ouvrage permettra aux plus jeunes de découvrir le parcours du célèbre empereur."

On voit toutes les batailles de Napoléon qu'il a faite et aussi quand il a été au collège. 

J'aime bien Napoléon parce que, au début, il se bagarre. J'aime bien la guerre et Napoléon fait beaucoup la guerre pour se battre contre Waterloo et avoir plus de villes.

A la fin, il y a des jeux. Il faut retrouver un chemin et il faut trouver les choses qui sont écrites à côté de l'image.

Elles sont bien les images. Napoléon a un chapeau différent de ses soldats sur les images. Il est mort à Saint-Hélène parce qu'il a été envoyé par Waterloo pour ne plus voler les villes.

J'ai bien aimé le livre parce que j'aime bien la bagarre. Il n'était pas dur à lire. Il y a un petit peu de page et il est court.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article

Repost 0

Bons baisers du tueur de James Patterson et Lisa Marklund

Publié le par Vera Brieuc

"Paris, Madrid, Berlin… Autant de villes magnifiques à visiter. Pour la plupart des gens, s'entend. Pas pour Jacob Kanon. Inspecteur au NYPD, il traque les meurtriers de sa fille, exécutée à Rome avec son ami.
D'autres couples de touristes ont subi le même sort à travers l'Europe. Avant chaque meurtre, une carte postale annonçant le crime est envoyée à un journaliste, qui reçoit ensuite un Polaroid des corps baignant dans leur sang.
À Stockholm, Kanon fait la connaissance de Dessie Larsson, qui vient justement de recevoir une carte postale. Grâce à elle, Kanon participe à l'enquête, bien décidé à stopper ces messagers de la mort…"

J'ai été prise au jeu très vite dans ce roman. Les coupables sont, assez vite, connu du lecteur. Mais le suspense se joue plus de la course poursuite entre les policiers et les tueurs. Il est vrai que les assassins sont malins et les preuves pas si évidentes que cela à trouver. 

L'écriture sans fioriture ne laisse pas le temps au lecteur de s'ennuyer et donc de refermer le livre. En plus, les chapitres sont très courts (2 ou 3 pages en moyenne). Du coup, quand on doit aller travailler, ou que l'on est arriver à sa station de métro, c'est plus simple. C'est vrai, qui n'a jamais été frustré de devoir reprendre un chapitre en plein milieu ? ;)

Comme dans beaucoup de thriller ou de policier, le rythme est plus soutenu dans les dernières pages. La fin est d'ailleurs pas mal même si elle n'est pas d'une grande originalité, elle reste assez cohérente avec le reste du roman.

Je préfère quand même vous prévenir. J'ai beaucoup hésiter avant de le placer dans la catégorie des thrillers. Même si le suspense est présent, vous n'allez pas avoir des frissons ou la chair de poule comme on peut l'avoir en lisant un roman de Pierre Lemaître (c'est juste un exemple parmi d'autres).

Malgré tout, vous pouvez vous lancer et dès les premières pages, vous vous laisserez emporter par les mots. Je pense que vous passerez tout de même un bon moment.

 

Publié dans Suspense, Policier

Partager cet article

Repost 0

Motordu pelote d'avion de Pef

Publié le par Captain Cyclope

"Le prince de Motordu prend un cours de pilotage pour voler comme les oiseaux. Elsa Louette, son instructrice, se place derrière son apprenti-pelote pour le guider. Et le prince tout ému aperçoit bientôt son chapeau qui a rétréci, puis des lacs qui sont grands comme des flaques. Après quelques loopings, le ciel devient tout noir. Le prince est-il prêt à effectuer un bol de nuit?"

C'était un prince qui disait des mots tordus. Par exemple, il allait dans son chapeau alors que c'est son château. Il m'a beaucoup plus car il y a beaucoup de motordus. C'est bizarre et ça me fait rigoler.

Il n'est pas dur à lire mais il y a beaucoup de mots et beaucoup de pages. Il y a des animaux et des avions. C'est marrant sur son chapeau parce qu'il y a des drapeaux bleu blanc rouge, le drapeau de la France. Comme c'est un acteur, on ne pourra jamais voir le prince des motordus même s'il est en France.

Je le conseille plus aux filles et aux garçons de CE1 car pour les CP il est un peu dur à lire.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>