Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Publié le par Vera Brieuc

"Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. 
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. "

L'auteure écrit "ces livres qu'on peut lire comme un roman-feuilleton en sirotant un verre de vin le vendredi soir".

C'est exactement cela. Je ne pourrais mieux définir ce roman. Il est difficile d'en rajouter. Ce livre parle du pouvoir qu'ont les livres à pouvoir rassembler les personnes. Je sais que ce n'est pas très réaliste mais j'aime croire  que chacun à un roman qui lui correspond, même ceux qui n'aiment pas lire.

Sara arrive à refaire vivre un village et surtout à se découvrir sans être déranger par les regards de sa famille. Au contraire, elle laisse sa personnalité vagabonder face à des regards étrangers. Elle se construit une vie même si elle se cache un peu derrière la librairie pour le grand bonheur de Broken Wheel.

Ce livre est idéal, comme vous pouvez le deviner, pour les passionnés de lecture...

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Shinning de Stephen King

Publié le par Vera Brieuc

"Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté…
L’hiver, l’hôtel est fermé.
Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien.
Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance: c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny.
Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus.
Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel?"

Ce livre est vraiment excellent. En toute honnêteté, j'évitais de le lire le soir. Cela pour vous dire à quel point il "prend aux tripes". Pendant tout le roman, il y a un rythme et on se ressent ce qui va se passer. C'est rare et très agréable de sentir le suspense monter crescendo avec tellement de subtilités.

La lecture emmène vraiment le lecteur dans cet hôtel où on a l'impression que tout est possible...Même le pire.

On est transporté dans la tête des personnages (surtout Danny). On vit son quotidien, ses angoisses mais aussi toutes ses pensées (certaines inconnues de ses parents eux-même).

Il y a comme vous pouvez le deviner, une grande part de fantastique dosée avec finesse. Ce que je retiens le plus, c'est vraiment le frisson ressenti et non le côté irréaliste.

Donc, un grand merci à mon collègue F. de m'avoir conseillé ce livre et bientôt, vous trouverez sûrement un autre roman de M. Stephen King.

Publié dans Suspense

Partager cet article

Repost 0

Un doux pardon de Lori Nelson Spielman

Publié le par Vera Brieuc

"Hannah Farr est une personnalité en vue de La Nouvelle-Orléans. Animatrice télé, son émission quotidienne " The Hannah Farr Show " est suivie par des milliers de fans. Côté c?ur, elle file depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais sa vie toute tracée va être bousculée par deux petites pierres... Ces " pierres du pardon " connaissent un immense succès aux États-Unis. Le concept est simple : si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffit d'envoyer une lettre d'excuses à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si cette dernière accepte vos excuses, elle vous renvoie l'une des deux pierres. Bien inoffensives à première vue, celles-ci vont toutefois forcer Hannah à replonger dans son passé, celui-là même qu'elle avait soigneusement mis de côté depuis de nombreuses années, et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes... Est-il encore temps de changer le destin ? "

Ce n'est pas le livre le plus original ni le plus terre à terre mais j'ai passé un bon moment à parcourir ses pages. La plume de l'écrivaine est simple mais efficace et entraîne une lecture fluide.

Je ne vais pas vous réécrire une quatrième de couverture, l'histoire étant très bien expliquée au dessus. Mais, si je peux un peu le compléter si cela peut vous aider. Ce roman parle des secrets enfouis et des pardons qui peuvent être libérateur et constructif (même si ce n'est pas la chose la plus facile).

C'est un roman à lire sur la plage, ou tranquillement dans un parc. Bref dans un cadre symbole de détente et de zenitude. Il est frais et rempli de positivité.

Si les questions comme "toutes les vérités sont-elles bonne à dire ?" ou" le pardon peut-il être salvateur ?" vous interpellent, ce livre est pour vous.

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Petits meurtres en ligne de Valérie Gans

Publié le par Vera Brieuc

"Un roman à la croisée des genre : entre histoire d'amour, roman technologique et thriller, de quoi plaire au plus grand nombre ! Dans la vraie vie, Jayne et Gordon s'ennuient. Elle est traductrice, mal dans sa peau. Lui est représentant en informatique, insipide et mou. Leur mariage se délite, lentement mais sûrement Sur Second Life, un univers virtuel où chacun se crée le personnage qu'il rêve d'être, Jayne est Vénus Hilltop. Superstar de la cuisine, elle file le parfait amour avec Aleksander Munroe, superflic magnifique. Jusqu'au jour où elle se retrouve dans la ligne de mire d'un serial killer qui empoisonne ses victimes avant de les couper en morceaux. Aleksander et son équipe arriveront-ils à mettre la main sur l'assassin avant qu'il ne la trouve et la tue ? "

C'est le roman policier le plus original que j'ai lu. J'ai vraiment aimé l'audace de l'auteure qui a, en quelque sorte, changé les codes du polar. Des disparitions et des meurtres virtuels, une brigade policière fictive mais efficace. C'est une première pour moi même si un peu déstabilisante.

On suit Vénus Hilltop mais aussi sa créatrice de Second Life, dans la vraie vie, Jayne. Mais, ne vous y méprenez pas, la vraie star du roman c'est Vénus.

Je ne sais pas s'il me marquera mais j'ai passé un bon moment en lisant ce livre (qui se lit très vite). 

C'est un roman léger dans lequel on retrouve de l'humour et du second degré, loin du thriller angoissant. Si je pouvais lui créer sa propre catégorie, cela serait une comédie policière.

Il permet tout de même de se poser une vraie question : Où se trouve la frontière entre le virtuel et le réel ?

 

 

Publié dans Détente, Policier, Insolite

Partager cet article

Repost 0