Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

Publié le par Vera Brieuc

"Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu'un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l'abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n'était qu'un break semble annoncer le début d'une nouvelle vie ..."

Je ne vais pas tourner autour du pot : c'est un vrai roman feel-good qui nous fait partir en vacances.

Je ne sais pas si c'est les vacances en Bretagne qui remonte à la surface, mais on ressent la brise sur le visage et cette odeur si particulière et magique que l'on sent quand on se promène sur la côte.

Rassurez-vous, ce roman n'est pas un traité sur la pêche. On découvre et suit la route de Polly. Son personnage est très attachant. Elle avance en enlevant les obstacles qui se dressent un à un devant elle...Juste avec sa personnalité et son envie de vivre pour elle. Dès le début, on arrive dans son histoire de vie, dans sa tête. Bref, on est transporté dès les premières pages.

Je ne peux pas le mettre dans la catégorie coup de coeur. Malgré le fait qu'il soit frais, il me manquait le petit plus. Malgré tout, c'est une jolie découverte qui fait du bien. Alors, pourquoi s'en priver ?

 

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Le secret du mari de Liane Moriarty

Publié le par Vera Brieuc

"Jamais Cecilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort. » Quelle décision prendre ? Respecter le vœu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ? Tous les maris – et toutes les femmes – ont leurs secrets. Certains peuvent être dévastateurs.
Best-seller aux États-Unis, ce roman, intense, pétillant et plein d’humanité, allie habilement suspense et émotion pour marquer son lecteur d’une empreinte durable."

Au début du roman, je ne pensais pas du tout faire un article plus que positif. Et  pourtant...

Dès le départ, on suit l'histoire de trois femmes à un moment charnière de leur vie. C'était sûrement dû à la fatigue (eh oui, ça arrive ;)) mais je devais revenir en arrière pour me souvenir de certains passages afin de refaire le lien entre le prénom de la femme et de l'histoire de vie qui la concerne.

Pourtant, après difficile de lâcher le roman. L'intrigue se dessine et les destins se lient. Ce qui est plus qu'appréciable, c'est le fait que celle-ci dure jusqu'à la fin. Le lecteur ne peut fermer le roman avant d'avoir lu le dernier mot du dernier chapitre.

Surtout que la fin est plutôt originale. L'épilogue ne raconte pas la suite mais ce qui ce serait passer si les choses avaient été différents. On se rend alors compte de l'importance de la communication, le passe-partout pour ne pas vivre avec un poids et des fausses vérités toute sa vie.

Attention, ce n'est pas un roman moralisateur ou donneur de leçon. Il se lit le plus simplement du monde. Vous avez juste à vous laissez guider par la plume fine et légère de Liane Moriarty.
 

Publié dans Suspense, Détente

Partager cet article

Repost 0

Le monde de Charlie de Stephen Chbosky

Publié le par Vera Brieuc

"Au lycée où il vient de rentrer on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas "raccord". Pour son prof de lettres, c'est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge - jusqu'au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.
La musique, les filles, la fête: c'est tout un mode que Charlie découvre..."

Comment un ado timide, un peu différent peut il s'intégrer dans un nouveau lycée ?

On suit, comme dans un journal, la première année de Charlie de cette jungle où le relationnel est aussi important que le savoir pour se construire. On y retrouve tout ce que l'on peut trouver à cet âge : la découverte de l'amour, l'importance des copains...

Mais cela ne s'arrête pas là. Le roman parle avec simplicité de la sexualité et de l'homosexualité, de la violence, de l'avortement. 

J'ai apprécié le fait que le roman illustre bien l'importance de ne pas être mis à l'écart et surtout le ressenti qu'un ado peut avoir quand il a l'impression d'être seul dans un groupe. Charlie est très attachant et on vit le plus naturellement du monde son passage d'ado naîf à un jeune homme plus sûr de lui.

Pour être honnête, je me suis un peu ennuyée à certains passages. Malgré tout, ce livre peut être utile mais je pense que je n'étais pas le bon public.

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Mirallès et Care Santos

Publié le par Vera Brieuc

"Iris, âgée de trente-six ans, est bouleversée par la mort de ses parents dans un accident de voiture. Par un après-midi froid et gris où rien ne semble plus avoir de sens, elle songe à commettre l'irréparable. Quand soudain, elle découvre un petit café auquel elle n'avait jamais prêté attention. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, ayant éveillé sa curiosité, elle décide de pousser la porte et d'aller s'asseoir à une table. Un jeune Italien vient bientôt l'y rejoindre, il se prénomme Luca. Ensemble, ils commencent à évoquer la vie d'Iris. Pendant six jours d'affilée, ils se retrouvent au même endroit et, progressivement, Iris semble sortir la tête de l'eau. Mais au septième jour, Luca demeure introuvable. Iris comprend qu'elle ne le reverra plus. Ce qu'elle ignore en revanche ce sont les raisons de sa disparition. Mais une chose est certaine, la semaine qui vient de s'écouler avait quelque chose de magique... Au sens propre du terme."

"As-tu découvert ce qui a toujours lieu dans le présent ?

Elle aurait reconnu cette voix entre mille. C'était celle du magicien. Sa chevelure blanche étincela soudain dans le noir.

- En plus de la magie ? demanda Iris, heureuse de le retrouver.

- Bien plus important que cela.

- Plus important que la magie ? Je ne vois que le bonheur."

C'est exactement cela. C'est un roman feel-good, un livre qui me fait penser un peu à Amélie Poulain. Iris, seul, se fraye un chemin pour vivre sa vie et non plus la subir. Ce genre de roman est vu et revu, c'est vrai, mais il fait juste du bien. Donc, pourquoi s'en priver ?

Ce livre montre quelque chose que l'on oublie vite. Le bonheur se trouve dans le présent avec tous les petits riens qui nous entoure. (Voilà pourquoi j'aime beaucoup cet extrait)

Bilan : ce roman est prévisible mais le message positif. Donc, une petite piqûre de rappel ne peut pas faire de mal ;). Surtout que la lecture est très agréable avec une plume pleine de finesse.

Et n'oubliez pas un petit rien, même un sourire peut changer beaucoup de choses (effet papillon). :)    :)    :)    :)  Alors, pourquoi pas ?

Publié dans Détente, Emotion

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>