Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Angie, 13 ans, disparue de Liz Coley

Publié le par Vera Brieuc

Angie, 13 ans, disparue de Liz Coley

"Tout oublier pour survivre
Angela,13 ans, est kidnappée pendant un camp de vacances. Elle réussit à s'évader, rentre chez elle .....pour découvrir que son absence a duré 3 ans.
Elle ne se souvient de rien.


Qu'a-t-elle subi durant sa disparition?
Comment s'est-elle échappée et qui est son ravisseur?


Alors qu'Angela tente de retrouver la mémoire, son comportement devient de plus en plus étrange et totalement incontrôlable. La jeune fille l'ignore, mais ce qu'elle a vécu est encore plus terrifiant que tout ce qu'elle peut imaginer...."

En prenant ce livre à la bibliothèque, j'ai hésité à la prendre car il est vrai que le thème de la disparition d'enfant commence à être un peu du vu et du revu dans les romans policiers ou à suspense. Mais, le fait que ce soit la jeune fille qui revienne 3 ans après, et qui cherche à comprendre avec son entourage, je trouvais cela plutôt original.

Ce livre aborde, en grande partie, le thème des troubles de l'identité. Angie, ne se rappelle même pas de la durée de sa disparition ni de ce qu'il s'est passé pendant ce temps-là. Grâce à certains professionnels et ses différentes personnalités, elle arrive à comprendre les secrets les plus enfouis.

Simultanément, elle essaye d'avoir une vie normale d'une ado de 16 ans qui a du temps à rattraper.

Liz Coley a écrit pour des ados avant et cela se ressent dans ce roman. On y retrouve pas les craintes ou les sensations fortes que l'on peut retrouver dans les thrillers ou dans certains livres policiers.

Mais, cela ne m'a pas perturbé car une fois commencé, il était difficile de lâcher ce roman. Comme quoi, il en vaut quand même le détour.

Publié dans Suspense, Détente

Partager cet article

Repost 0

Tuer le père d'Amélie Nothomb

Publié le par Vera Brieuc

Tuer le père d'Amélie Nothomb

" Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’un joueur. »

Difficile de se faire un avis avec si peu de détails sur la quatrième de couverture.

Je vais essayer de vous éclairer sans trop vous en dire (sinon ce n'est pas drôle). Ce roman aborde la relation père-fils avec comme toile de fond le thème de la magie.

En comparaison des autres romans de cette auteure, cette nouvelle est moins extravagante que les autres. Les lecteurs qui n'ont jamais lu d'Amélie Nothomb pourraient commencer par ce roman pour rentrer dans son univers en douceur.

Ce serait dommage de passer à côté pour deux grandes raisons.

La première est sa manière d'écrire. J'en ai bien conscience : avec Amélie Nothomb, il n'y a pas d'entre deux, on aime ou pas. Mais on ne peut pas lui enlever la qualité de sa plume. Elle a le don d'utiliser les bons mots sans en rajouter. Cela donne une lecture fluide, agréable et sans longueurs.

La deuxième est la fin étonnante. Cela fait plaisir de se laisser embarquer et d'être surpris à la fin.

Je ne vais pas vous mentir, ce n'est pas le roman de l'année mais il est à apprécier sur l'instant.

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Tous complices de Nicci French

Publié le par Vera Brieuc

Tous complices de Nicci French

"Bonnie est professeur de musique, alors naturellement, c'est à elle que son amie Danielle s'adresse pour monter l'orchestre qui jouera à son mariage. Qui dit orchestre dit musiciens. Parmi ceux que Bonnie recrute, il y a Neal, l'amoureux transi, Sonia, sa meilleure amie, Amos, son ex, mais aussi l'un de ses anciens élèves accompagné de son père, et... le ténébreux Hayden avec qui elle entreprend bientôt une liaison passionnelle secrète.

Or la mort violente de Hayden fait soudain voler en éclats leur petit groupe. A moins que ce ne soit l'inverse... Chaque membre de la bande de "copains" n'avait-il pas un excellent motif pour se débarrasser de cet élément perturbateur ?

Nicci French excelle à disséquer l'âme humaine... Ici, le récit navigue, avec une régularité de métronome, entre un avant et un après le meurtre, et transforme ce thriller aux accents londoniens en une formidable mécanique à suspense."

Je ne pense pas vous faire de long discours sur ce roman. En effet, je l'ai trouve ni excellent, ni inintéressant. Pendant la grosse première moitié du livre, je me suis demandée si je le continuais ou pas. Il y avait beaucoup de longueurs. Pourtant, l'idée d'avant et d'après me paraissait pas mal.

Je suis quand même contente de ne pas l'avoir mis de côté : la fin est plutôt sympa même si les longueurs sont encore présentes.

Bref, ce ne sera pas (pour moi) le roman du siècle ni le meilleur ouvrage de Nicci French mais rien que pour découvrir le principe qui change un peu, je dirai "pourquoi pas".

Publié dans Suspense

Partager cet article

Repost 0

Ugo et Liza Chercheurs de dinosaures de Mymi Doinet et Daniel Blancou

Publié le par Captain Cyclope

"Première lecture. Pour enfants dès 6 ans. Ugo, le bricoleur étourdi et Liza, la superacrobate qui a le vertige, vont visiter l’exposition sur les dinosaures. Mais oups ! Un squelette s’effondre et un os se casse. Comment Ugo, Liza et Robotaquin, le chien magicien vont-ils pouvoir réparer cette grosse bêtise ?"

J'ai bien aimé l'histoire parce qu'il y avait un dinosaure méchant qui volait les oeufs du gentil dinosaure.C'est un livre qui peut être pour les filles et pour les garçons. Les filles vont bien aimer car il y a un peu de magie. Les garçons vont bien aimer l'aventure dans le monde des dinosaures. 

Les images sont rigolotes et il y a un petit jeu de différences à la fin. Il est moyen (traduction : ni trop long, ni trop court). Je n'ai pas trouvé que les mots étaient durs à lire. 

Je lui donne la note de "très bien" car il est très interessant.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>