Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

Publié le par Vera Brieuc

"Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité.

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres". 

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse... "

Je suis vraiment très partagée sur ce roman.

Commençons par le côté qui m'a le plus gêné , histoire de finir sur une note positive.

La quatrième de couverture met en avant l'histoire d'un pensionnat avec les enfants particuliers. En avançant dans les pages, l'accent est surtout mis sur le personnage de Jacob, du personnage riche en mystère de son grand-père et de sa relation avec Emma. L'aventure du protagoniste est agréable à suivre mais m'a un peu fait perdre le fil à certains moments (trop de longueurs et impression de répétitions). J'aurais aimé que les enfants particuliers et leurs histoires au sein du pensionnat soit plus mis en avant ainsi que leurs vies passées.

En revanche, il y a pas mal de rebondissements. Du coup, c'est un roman énergique qui jongle entre fantastique et réalité avec assez de facilité. 

De plus, le lecteur est guidé par les photos qui illustrent les découvertes de Jacob.

Bilan : Je ne pense pas que je lirais la suite mais pour un roman fantastique (très loin de mes lectures habituelles), c'est plutôt une surprise agréable.

 

Publié dans Science-fiction

Partager cet article

Repost 0

Le pays sans adultes d'Ondine Khayat

Publié le par Vera Brieuc

"J'ai onze ans, et je vis dans une famille complètement tordue. Heureusement qu'il y a mon frère Maxence. Lui, c'est mon manuel de savoir-survivre. Le soir, on ferme nos oreilles à double tour, pour ne plus entendre les cris de nos parents qui se disputent. Croyez-moi sur parole, la vie, c'est pas pour les enfants. Maxence a préféré partir au Pays sans Adultes. Moi, j'ai voulu le rejoindre, mais je me suis trompé de chemin. Avec mes nouveaux amis, Valentine et Hugo, on a beaucoup discuté et on s'est fait une promesse : quand on sera grands, on prendra tous les enfants malheureux dans nos filets, et on ne les relâchera que quand ils sauront vraiment nager. Promis, juré. Le Pays sans Adultes est un livre bouleversant, un livre d'émotion pure."

Ce roman est une énorme surprise. 

J'ai trouvé le titre très accrocheur. Du coup, direction la quatrième de couverture afin de vérifier cette première impression. Le résumé fait très bien son travail : il donne envie aux lecteurs de connaître ce pays sans adultes, et de savoir comment évolue la vie de Slimane et Maxence, ces deux gamins qui ne connaissent pas l'innocence. Je vais essayer de vous en parler sans trop en dire.

On rentre dans la tête d'un enfant de 11 ans, à la vie plus que compliqué. Il lutte pour rester dans son monde d'enfant malgré la dureté du monde qui l'entoure. L'auteure a réussit le pari ( et haut la main) de se mettre dans l'état d'esprit d'un enfant avec tout l'imaginaire que celui-ci peut avoir. On reste admiratif face à ce petit bonhomme, qui malgré ses repères qui volent en éclats, arrive à faire face en vivant sa réalité loin de celle du monde des adultes. 

On rit et on pleure devant son innocence et on ne peut qu'être admiratif en le voyant se construire son propre chemin. 

J'ai eu envie de vous faire découvrir un petit extrait :

"- L'imagination, c'est comme un avion dans ta tête, Slimane

- Et tu crois qu'il peut y avoir un crash

- Seulement si on arrête d'imaginer de belles choses"

Je vous souhaite donc un bon voyage...

 

Publié dans Emotion, Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0

Saratoga Woods d'Elizabeth George

Publié le par Vera Brieuc

"Depuis toute petite, Hannah Armstrong entend des murmures. Ils sont en fait des bribes de pensées des gens se tenant près d’elle. Un jour, elle surprend le monologue intérieur de son beau-père et comprend qu’il vient d’assassiner son associé. Dès lors, sa mère, Laurel, la pousse à fuir. Elle l’envoie sous la nouvelle identité de Rebecca Dolores King sur l’île de Whitbey, où une vieille amie doit la recueillir.

Mais, quand elle arrive, l’amie en question est morte et le téléphone portable de Becca, son seul lien avec sa mère, ne passe nulle part. Plus seule que jamais, Becca fait pourtant des rencontres décisives : Seth, garçon à la mauvaise réputation, Debbie, gérante d’un motel décrépi, et Derric, star de son nouveau lycée, qui la prend sous son aile. Alors que Becca pense être à l’abri, la jeune fille comprend que ses nouveaux « amis » lui cachent des choses et que cette île n’a rien de paisible…"

Grosse déception.

La quatrième de couverture laissait pourtant présager un bon moment. C'est vrai, l'idée de base est idéale : une ado, qui à cause de ses pouvoirs, doit se cacher et se retrouve seule sur une île qui regorge de mystères. Bien sûr, tout cela sans qu'elle puisse dévoiler sa véritable identité quoiqu'il arrive.

Pourtant, une fois le trame posée, j'ai trouvé le roman linéaire et plat malgré les mystères de l'île. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire. Certains passages étaient beaucoup trop longs au détriment d'autres qui, je pense, auraient pu être un peu plus développés.

La fin montre bien qu'il y a une suite même si j'ai vraiment eu l'impression d'"être roulé". 

Après, certains lecteurs ont adorés ce roman donc à vous de voir ;).

Publié dans Suspense

Partager cet article

Repost 0

N'éteins pas la lumière de Bernard Minier

Publié le par Vera Brieuc

"« Tu l’as laissée mourir… » 
Le soir de Noël, Christine Steinmeyer, animatrice radio à Toulouse, trouve dans sa boîte aux lettres le courrier d’une femme qui annonce son suicide. Elle est convaincue que le message ne lui est pas destiné. Erreur ? Canular ? Quand le lendemain, en direct, un auditeur l’accuse de n’avoir pas réagi, il n’est plus question de malentendu. Et bientôt, les insultes, les menaces, puis les incidents se multiplient, comme si quelqu’un cherchait à prendre le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s’effondre. Avant que l’horreur fasse irruption.
Dans les ténèbres qui s’emparent de sa vie, la seule lueur d’espoir pourrait bien venir d’un certain Martin Servaz."

Ce livre est vraiment très agréable à lire. Malgré quelques longueurs (difficile de captiver le lecteur sur 700 pages), Bernard Minier emmène le lecteur sur les montagnes russes des sensations. On passe de moments très forts à des moments d'accalmies pour mieux repartir ensuite. On ressent vraiment le harcèlement que Christine Steinmeyer vit dans son quotidien en se demandant ce qui va encore lui tomber dessus. De plus, son persécuteur se révèle très doué : il arrive à l'isoler pour essayer de pousser à bout sa victime tout en la faisant passer pour folle. 

En parallèle, on suit Servaz, un enquêteur en congé maladie, recevant des indices anonymes. Ce personnage est aussi très intéressant et ne se ménage pas pour comprendre ce qui se passe.

Je me permet de vous dévoiler un peu plus que la quatrième de couverture mais, rassurez vous, il y a encore des milliards de choses à découvrir dans ce roman.

Pour finir, c'est une des meilleurs fins de thrillers que j'ai lu. Donc, si vous aimez les thrillers psychologiques, lancez vous.

Publié dans Policier, Suspense

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>