Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Je ne t'oublierais pas de Sophie McKenzie

Publié le par Vera Brieuc

"Une mère à la recherche de son enfant se retrouve au coeur d'un terrifiant secret de famille...

Depuis huit ans, Gen ne supporte pas l'idée de remplacer Beth, sa petite fille disparue à la naissance. Pourtant son mari n'a qu'une obsession : être de nouveau père.
Tout bascule lorsqu'une inconnue sonne à sa porte et lui annonce l'impossible : Beth est vivante, elle a été kidnapée à la maternité! Gen reprend espoir. Mais pourquoi son mari refuse-t-il si violemment d'y croire?
Tandis que Gen se lance en quête de son enfant, d'étranges accidents mortels surviennent. La jeune femme devra-t-elle payer de sa vie pour découvrir la vérité sur Beth?"

Le premier mot qui me vient à l'esprit est déception.

La quatrième de couverture fait vraiment son travail. En effet, j'ai tout de suite eu envie de le livre. Malheureusement, même si la trame est pas mal, j'ai l'impression que le résumé n'est pas tout à fait juste. 

J'ai eu l'impression que le livre se décomposait en deux grandes parties.

La première concerne les doutes de Gen sur la mort de son enfant. Durant cette longue longue partie, si on enlève le chapitre de la rencontre avec l'inconnue (celle-ci lui apprend que son enfant a été kidnappé), il n'y a pas d'action. L'auteure raconte les doutes de Gen et son entourage qui la pense un peu désorientée. Cette partie prend quasiment 300 pages. 

Après, dans la deuxième partie, le rythme un peu plus soutenu se met en place. Pour moi, le roman commence surtout à ce moment-là. Même si l'histoire semble impossible dans la vraie vie (enfin je l'espère), quand Gen passe en mode aventure et en quête de vérité c'est plutôt agréable. 

En lisant "étranges accidents mortels" ou encore "kidnappée" j'ai supposé que l'action et le suspense seraient présent sur une grande partie du livre. Dommage...

Par contre, je pense que ce roman peut plaire à toutes celles qui apprécient autant les romances que les policiers. (J'ai mis celles car j'ai le sentiment que ce livre s'adresse plus à un public féminin)

 

Publié dans Suspense, Emotion

Partager cet article

Repost 0

Partir de Tina Seskis

Publié le par Vera Brieuc

"Un matin comme un autre à Manchester. Ben Coleman se réveille, sa femme Emily n’est pas près de lui. Elle n’est pas non plus dans la maison. Il commence à la chercher, sans trop s’inquiéter. Au début.
Londres. Ce matin, elle est arrivée en train de Manchester. Derrière elle, Emily a laissé sa vie. Un mari charmant, un fils adorable, une maison ravissante. Sa nouvelle existence ? Une fausse identité, un appartement miteux, un travail sans avenir…
Qu’est-ce qui peut ainsi pousser une femme à abandonner une vie en apparence équilibrée ? Que cherche-t-elle à fuir ? Un secret, obsédant jusqu’à la dernière ligne, sans aucun répit."

Ce roman est présenté comme un thriller mais la tension n'est pas assez forte pour que je le considère comme tel. 

Pourtant, en tant que lectrice, l'auteure a réussit à attiser ma curiosité. Pendant toute la lecture, j'ai eu l'envie de découvrir la raison de son envie de changer de vie. Les deux premières parties commencent tout doucement mais on se retrouve assez vite dans une saga familiale un peu complexe dans lequel on ajoute le mystère qui nous tient en haleine. 

Je n'ai pas retrouver un suspense ou une tension assez forte que l'on peut trouver dans les thrillers. 

Par contre, l'auteure arrive a se mettre dans la peau des différents personnages avec simplicité et efficacité. Pour tout vous dire, on suit essentiellement Emily Coleman alias Cat Brown mais on retrouve aussi les pensées et la vie des personnes qui lui sont familières.

Même si certaines choses sont un peu accentuer, le livre est agréable à lire. Les courts chapitres en font un livre qui se dévore en un week-end. Ce n'est pas forcément le roman qui me marquera mais il m'a fait passer un bon moment.

C'est déjà pas si mal, non ?

Publié dans Emotion

Partager cet article

Repost 0

La vie secrète d'une mère indigne de Fiona Neill

Publié le par Vera Brieuc

"Il y a les mères exemplaires, toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes, celles qui préparent des gâteaux pour la kermesse et s'occupent des costumes du spectacle de fin d'année. Et puis il y a les autres : celles qui claquent la porte en laissant les clés à l'intérieur, et qui oublient systématiquement le goûter de leurs enfants... Lucy est clairement de celles-là ! Jusqu'à présent, malgré quelques loupés, elle s'était plutôt bien débrouillée avec sa petite famille. Mais les choses se compliquent quand elle commence à lorgner sur un parent d'élève, rencontré à la sortie des classes... 
Mauvaise idée, Calamity Lucy. Très mauvaise idée ! "

Ce livre est comme une récréation après une journée de travail. J'ai eu un peu l'impression de lire l'histoire de Bridget Jones version mère de famille. L'auteure dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Du coup, certaines scènes peuvent s'apparenter sur certains points à notre quotidien. 

C'est vrai, quelle mère de famille ne s'est pas demandée en emmenant ces enfants à l'école, comment font certaines mères pour avoir l'air si parfaite et opérationnelle dès le matin. Eh bien, Lucy, l'héroîne se pose les mêmes questions. De plus, toutes les frasques de cette "Pierre Richard" au féminin ne peuvent que détendre le lecteur. Je suis même arrivée à rigoler devant certaines de ces péripéties en les visualisant, mon entourage ne comprenant pas trop les raisons de cette égayement.

Certains moments sont un peu exagérés mais c'est pour que le plaisir du lecteur soit plus grand. C'est avec joie, comme vous pouvez le deviner, que je replongerais dans un de ses romans.

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Lundi mélancolie de Nicci French

Publié le par Vera Brieuc

"Frieda, psychanalyste, s’inquiète pour l’un de ses patients : Alan, désespéré de ne pas être père. Toutes les nuits, il rêve d’un petit garçon. Son petit garçon. Un fils qui lui ressemblerait, roux, comme lui quand il était jeune. Et comme Matthew, 5 ans, disparu à la sortie de l’école quelques jours plus tôt. Simple coïncidence ? Malgré le scepticisme de la police, Frieda est bien décidée à mener l’enquête. Et si les rêves d’Alan sont des preuves, ils ont tout d’un cauchemar."

Je vais commencer par vous faire part de ma première impression. Sur la couverture, il est présenté comme un thriller mais il ne m'a pas vraiment fait cette impression. L'atmosphère apparaît beaucoup moins noire comparée à un livre de Pierre Lemaître par exemple.

En revanche, c'est un très bon roman policier avec une bonne dose de suspense et de rebondissements. On ressent vraiment la trame qui se créé au fur et à mesure de la lecture. Grâce au personnage de Frieda, on découvre comment une psy, va aider la police à retrouver le petit garçon disparu. C'est un sujet bateau dans ce type de roman. Je ne peux pas le nier mais les rebondissements le rendent un petits peu différents et très agréable à lire.

Ce n'est donc pas le roman le plus original, ni le plus noir mais on passe un moment très agréable en parcourant les pages. 

C'est avec un grand plaisir que je lirai la suite : Sombre mardi.

Publié dans Policier, Suspense

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>