Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

14 articles avec coup de coeur

Tu comprendras quand tu seras grande de Virginie Grimaldi

Publié le par Vera Brieuc

"Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent : les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.
C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.
« Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité.
En le refermant, on n’a qu’une envie : se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie. »"

Attention, ce livre est addictif. Dès la première page, on est transporté dans le monde de Julia.

L'écriture est simple, les chapitres sont courts. On imagine et on vit dans notre tête ce que l'on est en train de lire. Bref, on est transportée.  On a à certains moments le coeur serré mais ce que je retiendrai surtout de ce roman, c'est qu'il est remplie de malice. J'ai envie de vous raconter certains passages mais il faut vraiment les découvrir soi même. Cela ne m'arrive pas très souvent mais je rigolais dans le bus, en découvrant certaines anecdotes. 

Comme tous les romans feel-good, c'est comme si vous mettiez des lunettes de soleil avec des verres roses qui apportent une autre vision du monde qui les entoure. (Les lecteurs de ma générations comprendront lol)

Mais, celui-ci est un peu différent. On retrouve une petite surprise inattendue vers la fin. C'est d'ailleurs ce petit plus (en plus de tout le reste) qui le classe dans la catégorie coup de coeur.

 

Publié dans Détente, Emotion, Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0

Le pays sans adultes d'Ondine Khayat

Publié le par Vera Brieuc

"J'ai onze ans, et je vis dans une famille complètement tordue. Heureusement qu'il y a mon frère Maxence. Lui, c'est mon manuel de savoir-survivre. Le soir, on ferme nos oreilles à double tour, pour ne plus entendre les cris de nos parents qui se disputent. Croyez-moi sur parole, la vie, c'est pas pour les enfants. Maxence a préféré partir au Pays sans Adultes. Moi, j'ai voulu le rejoindre, mais je me suis trompé de chemin. Avec mes nouveaux amis, Valentine et Hugo, on a beaucoup discuté et on s'est fait une promesse : quand on sera grands, on prendra tous les enfants malheureux dans nos filets, et on ne les relâchera que quand ils sauront vraiment nager. Promis, juré. Le Pays sans Adultes est un livre bouleversant, un livre d'émotion pure."

Ce roman est une énorme surprise. 

J'ai trouvé le titre très accrocheur. Du coup, direction la quatrième de couverture afin de vérifier cette première impression. Le résumé fait très bien son travail : il donne envie aux lecteurs de connaître ce pays sans adultes, et de savoir comment évolue la vie de Slimane et Maxence, ces deux gamins qui ne connaissent pas l'innocence. Je vais essayer de vous en parler sans trop en dire.

On rentre dans la tête d'un enfant de 11 ans, à la vie plus que compliqué. Il lutte pour rester dans son monde d'enfant malgré la dureté du monde qui l'entoure. L'auteure a réussit le pari ( et haut la main) de se mettre dans l'état d'esprit d'un enfant avec tout l'imaginaire que celui-ci peut avoir. On reste admiratif face à ce petit bonhomme, qui malgré ses repères qui volent en éclats, arrive à faire face en vivant sa réalité loin de celle du monde des adultes. 

On rit et on pleure devant son innocence et on ne peut qu'être admiratif en le voyant se construire son propre chemin. 

J'ai eu envie de vous faire découvrir un petit extrait :

"- L'imagination, c'est comme un avion dans ta tête, Slimane

- Et tu crois qu'il peut y avoir un crash

- Seulement si on arrête d'imaginer de belles choses"

Je vous souhaite donc un bon voyage...

 

Publié dans Emotion, Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0

Avant toi de Jojo Moyes

Publié le par Vera Brieuc

"Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis."

Quand on m'a offert ce livre, j'avais un gros doute sur le fait qu'il me plaise. 

Au final, c'est un véritable COUP DE COEUR. On est loin de la littérature romantique classique. Il s'agit plutôt d'un medley entre deux films : PS I LOVE YOU et INTOUCHABLES. 

La plume est délicate. C'est poétique mais aussi très drôle à certains moments. C'est simple, quand on lit les premières lignes, on ne peut s'arrêter que lorsque l'on a terminé le livre. Mais le plus fort, c'est que l'auteure nous projette dans l'histoire et on se retrouve dans le livre avec Will et Lou.

Certes la fin est prévisible mais je pense que ce roman peut plaire à un grand nombre de lecteurs. Ce livre parle de la naissance d'une histoire entre deux personnes mais c'est loin de s'arrêter là. Il parle entre autres choses du regard que l'on peut poser sur les personnes qui ont un handicap, des relations avec notre entourage et surtout de l'art de faire des choses pour soi afin de changer sa vie.

Je vais m'arrêter car ce livre mérite d'être découvert, je ne pense pas que vous serez déçu.

En un mot, WHAOUUUU !!!!!!!

 

Publié dans Emotion, Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0

Nymphéas noirs de Michel Bussi

Publié le par Vera Brieuc

"Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé..."

Tout d'abord, merci Papa Noêl pour ce joli trésor. 

Premièrement, le décor nous fait vraiment voyager. Le roman se passe dans la ville de Giverny. Pour ceux qui ne la situent pas (je ne la connaissais pas du tout avant non plus), c'est la ville qui a inspiré Monet, et sa célèbre série de tableaux sur ... Les Nymphéas.

On a vraiment envie de connaître ce petit village qui a l'air loin de tout mais qui renferme une multitude de trésors. Mais ce n'est pas tout.

Deuxièmement. L'écriture et l'histoire nous transportent littéralement dans un univers parallèle. Pourquoi se lever du canapé pour voyager quand tourner les pages d'un livre suffit. Malgré tout, la plus grosse des surprises arrive pour moi à la fin lorsque Michel Bussi nous dévoile le dénouement de l'intrigue. 

Le petit bémol : il va être difficile de trouver un livre aussi captivant de la première à la dernière ligne. Mais promis, pour vous je vais essayer;). 

En attendant, commencez par lire celui-ci, je pense que vous ne serez pas déçu.

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>