Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

41 articles avec detente

Le chapeau de Mitterrand d'Antoine Laurain

Publié le par Vera Brieuc

"Daniel Mercier dîne seul dans une fameuse brasserie parisienne quand – il n'en croit pas ses yeux – un illustre convive s'installe à la table voisine : François Mitterand. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que Daniel décide de s'approprier en souvenir. Tel un talisman, le feutre noir ne tarde pas à transformer sa vie. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême ? Hélas, il perd à son tour le précieux couvre-chef qui poursuit de tête en tête sa promenade savoureuse, bouleversant le destin de personnages pittoresques et brossant, sous la forme d'une fable, un tableau de la France des années quatre-vingt. "

Ne vous fiez pas aux apparences : Ce roman est tout sauf un livre politique ou encore historique.

On suit les aventures d'un chapeau (oui,oui vous avez bien lu :)). C'est réellement un personnage à lui tout seul. Il passe de main en main et change le destin de ses différents propriétaire. J'ai trouvé très sympa cette idée.  Si je devais donner à nom à cette magnifique personnification, ce serait confiance. Cela vous donnera peut être un idée sur ce roman.

Je sais très bien que la vision de l'auteur nous fait rentrer dans un monde utopique. Malgré tout, dans la vie quotidienne, on a tous un objet que l'on porte ou quelque chose qui nous aide à nous surpasser, à faire tomber les barrières. Donc, au final, on peut y croire un petit peu à cette histoire, non ?

Bref, c'est un roman simple, rapide à lire mais que j'ai dégusté avec un grand plaisir. Le livre a d'ailleurs commencé un voyage, tout comme le chapeau, commençant son aventure dans le métro parisien. Alors, si vous le trouvez...

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

No et moi de Delphine de Vigan

Publié le par Vera Brieuc

"Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semble qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiple les expériences domestiques et les théories fantaisistes. 

Jusqu’au jour ou elle rencontre No, une jeune fille a peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigue, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.

Mais nul n’est à l’ abri."

Ce roman avait été un coup de coeur pour la personne qui me l'a donné (J'en profite pour la remercier énormément;)).

Même si ça n'a pas été pur moi une révélation, il fait parti des romans à lire. Delphine de Vigan nous invite à suivre l'aventure d'une ado précoce à la vie familiale compliquée et d'une jeune fille sans abri. Malgré la difficulté du sujet, il est traité avec subtilité. Le talent de pouvoir poser les bons mots aux bons endroits. Véritable talent !

En dehors de l'écriture simple et efficace, j'ai particulièrement aimé le regard de Lou sur la vie. Il n'y a pas de barrières. Dans son état d'esprit, elle considère que si l'homme peut aller dans l'espace, pourquoi ne peut il pas aider une personne qu'il croise tous les jours. 

Pour éviter toute méprise, je préfère préciser. Ce n'est pas un livre moralisateur, mais simplement un bon moment à passer à travers ses pages qui peuvent aussi bien toucher les adultes que les ados.

Publié dans Détente, Emotion

Partager cet article

Repost 0

Phone Play de Morgane Bicail

Publié le par Vera Brieuc

"Un soir, Alyssa, dix-sept ans, reçoit un texto d'un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange : 《 Devine qui je suis et je serai à toi. 》

L'occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu'elle juge d'un ennui mortel... quitte à prendre des risques.

Jusqu'où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien?"

Ce n'est pas le genre de lecture que vous trouverez en général sur le blog. Pourtant, quand on me l'a donné, j'ai eu envie d'essayer.

Je mentirai en disant que je me suis complètement ennuyée en lisant ce livre. Le concept des sms mystérieux est marrant. On vit un petit retour en arrière en revivant nos années étudiantes.

Pourtant, au fur et à mesure, je m'en suis un peu lassée. C'est un peu comme si on lisait un livre tout en sachant d'avance comment il va se terminer. Après, je pense qu'ado, je l'aurai adoré.

La lecture est fluide et agréable. C'est impressionnant surtout quand on sait que ce roman est écrit par une jeune auteure : chapeau bas. Du coup, même si ce n'est pas le livre que je retiendrai, je pense que Morgane Bicail arrive à nous transmettre quelque chose. Voilà pourquoi, je suis ravie de relire un de ses romans.

 

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

Une saison à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Publié le par Vera Brieuc

"Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne. Sa petite boulangerie connaît un franc succès : les habitants du village continuent de s'y presser et un journal régional souhaite même la sélectionner dans son prochain guide ! Polly est aussi comblée par son histoire d'amour avec Huckle, le séduisant Américain qui a su conquérir son cœur. Les deux amoureux se sont installés ensemble dans le grand phare qui domine l'océan. 
Malheureusement, lorsque le nouveau propriétaire de la boulangerie de Polly débarque sur l'île avec une lueur malicieuse au fond des yeux, celle-ci réalise soudain que son bonheur est bien fragile. Et le départ précipité de Huckle pour les États-Unis ne l'aide guère à envisager l'avenir avec sérénité. 
Face à cette nouvelle tempête qui se prépare, Polly va devoir se battre pour ne pas laisser sa vie prendre l'eau. Réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ? "

Comme vous pouvez le voir, je vous présente la suite de "La petite boulangerie du bout du monde". 

La plume de l'auteure reste fluide et agréable. Malgré tout, je trouve que l'histoire s'essouffle un peu. Les personnages n'évoluent pas énormément. J'aurais aimé que Polly, le personnage principal, ait un caractère plus fort. Malgré la richesse du scénario, le tempérament uniforme de certains personnages m'a détaché un peu de l'histoire.

Mais, aucun regret car à travers les pages, on peut une nouvelle fois s'évader et profiter de l'air pur des bords de mer en restant chez soi. De plus, l'envie de connaître la fin (même s'il y a des petits doutes :)) est la plus forte.

Au fait, j'allais oublier la petite info pratique : Même si vous n'avez pas lu le tome 1, vous pouvez suivre le roman sans difficulté...

Publié dans Détente

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>